The Inside Out Series, tome 2: Being Me – Lisa Renée Jones

Résumé: Fascinée par les journaux intimes de Rebecca et par les deux hommes aussi charmants que mystérieux qui font désormais parti de sa vie, Sara se retrouve coincée entre ses sentiments pour Chris et les démons de sa vie passée. Dans les bras de son peintre aussi sexy que tourmenté, Sara va découvrir des choses sur elle qu’elle n’aurait jamais osé imaginer. Sans oublier son patron, Mark qui s’intéresse beaucoup à elle. Mais garde toujours en tête de comprendre ce qui est arrivé à Rebecca. Ce deuxième tome va t’elle lui permettre de retrouver la jeune femme? Mon avis – Attention cet avis est susceptible de contenir des spoilers. 

La lecture du tome 1 m’ayant plus que laissé sur ma faim par ce cliffhanger de fou et poussé par la volonté de lire en Anglais j’ai donc craqué et commandé le tome 2 en Anglais.

Le livre commence là où le tome 1 s’est terminé, et les pages suivantes sont aussi stressantes que les dernières pages de « Si j’étais elle ». Je dois reconnaitre que je n’ai pas tout tout compris non plus.

Ce tome 2 se concentre beaucoup sur la relation entre Sara et Chris. Là où dans le tome 1 je reprochais le manque de scène amoureuse, j’entends pour un livre « érotique », le tome 2 n’est pas en reste. Autant vous dire que du cul il y en a (si je peux me permettre ce langage). Chris petit à petit entraine Sara vers la découverte de nouveaux plaisirs qu’elle n’avait pas imaginé. On découvre aussi dans ce tome 2, un peu plus sur les secrets de Sara et de Chris. Surtout de Chris en fait. Secret plutôt surprenant pour un homme légèrement « control break ». Je ne sais pas comment j’aurais réagis à la place de Sara.

Lire la suite

The Inside Out Series, tome 1: Si j’étais elle – Lisa Renée Jones

si j'etais elle lisa renee jonesRésumé Livraddict:

Je m’appelle Sara McMillan, j’ai vingt-huit ans et je suis professeur.
Un jour, par hasard, je découvre le journal intime de Rebecca, qui, semble-t-il, a travaillé dans la plus prestigieuse galerie d’art de San Francisco. Dès les premières lignes, l’addiction est totale, tant le récit de ses expériences sensuelles me fascine, éveillant en moi des fantasmes inavouables. Or, au fil des pages, je comprends bientôt qu’il lui est arrivé quelque chose ; le désir laisse alors place à la tourmente, à l’angoisse. Qu’est-il arrivé à Rebecca ? En marchant sur ses pas, je fais la rencontre d’hommes dangereusement attirants, des hommes qu’elle aussi a connus. Méfiance, toutefois, car ma curiosité pourrait bien me plonger dans un abîme de plaisirs interdits…

Mon avis – Attention cet avis est susceptible de contenir des spoilers. 

Ce livre est arrivé dans ma PAL un peu par hasard et en toute honnêteté en le sortant des rayons de la FNAC je n’avais pas « capté » que c’était une série érotique. Enfin érotique c’est vite dit. J’ai aimé la lecture, facile, rapide, et intrigante.

Lire la suite

Cinquante Nuances de Grey tome 1 – E.L. James

Présentation:

Titre original: Fifty Shades, book 1: Fifty Shades of Grey
Genre: Romance Contemporaine
Nombre de page: 551 pages

Résumé éditeur:

Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis – Attention cet avis est susceptible de contenir des spoilers

Comme beaucoup, j’ai succombé au ras-de-marrée « Cinquante nuances de Grey », et comme beaucoup j’ai craqué sur Christian Grey. C’est donc l’histoire de la rencontre improbable entre une jeune étudiante « Anastasia Steele » totalement innocente (au sens biblique) et un jeune, ambitieux, richissime et visiblement magnifique PDG d’une Holding « Christian Grey ». J’ai trouvé l’histoire vraiment prenante, pour dire la vérité j’en ai commencé la lecture le samedi soir et l’ai fini le mardi soir. Impossible de le fermer, les pages se tournent d’elles-mêmes.

J’ai lu un peu partout que les lecteurs ont trouvé Ana, totalement naïve face aux attitudes de Grey. Je dois reconnaitre que les passages avec sa déesse intérieure m’ont fait plus que sourire. Personnellement je n’ai pas trouvé Ana aussi naïve que ça. Elle a 21ans, elle est totalement inexpérimentée aussi bien sensuellement que sexuellement. Et je pense que beaucoup de jeunes filles sans expériences seraient aussi « idiotes » dans cette situation. De plus elle sait très bien comment « travailler » et « agacer » son amant. Elle est juste confrontée à deux sentiments, entre envie et raison.

Christian Grey est vraiment le type d’homme qui pourrait nous mettre devant le même questionnement qu’Ana. Il est beau, il est jeune, il est mystérieux, il est attentif, attentionné, énervant. Mais d’un autre côté il cache un secret qui peut en rebuter plus d’une. Il a des préférences sexuelles qui peuvent paraitre choquantes. C’est de façon intentionnelle que je ne veux pas porter de jugement sur les préférences de Christian Grey, chacun voit midi à sa porte.

L’auteure raconte donc leur histoire, leur rencontre. Certains passages sont tirés par les cheveux, il faut le reconnaitre, d’autres très peu probable. On sent aussi parfois que le roman a été écris pour des femmes. Certaines réactions de Christian Grey ne sont absolument pas crédibles pour un jeune homme de cet âge. J’ai beaucoup aimé les échanges de mail, je trouve Ana très drôle pendant ces passages.

Concernant la partie « érotique, SM, etc », je ne suis pas d’accord. A croire qu’en France nous avons une définition légèrement différente, une exigence moins haute qu’aux Etats Unis. Oui il a des scènes érotiques, le romantisme et le glamour ne sont pas toujours au rendez-vous. Mais ce ne sont pas les scènes érotiques qui m’ont choqué, mais plutôt certaines attitudes. Mais là encore je préfère laisser à chacun de s’en faire sa propre opinion.

L’histoire est très simple finalement, Ana a la parole, nous découvrons son histoire de son point de vue. Le style n’est pas très travaillé, pas de la grande littérature en sommes.

Pour finir je concluerai cet article comme je l’ai commencé, j’ai beaucoup aimé cette lecture (même si j’avais parfois honte de sortir le livre dans le métro), et j’attends avec hâte la sortie des deux derniers tomes.