CSI: Cyber – Le nouveau spin-off de CSI

C’est marrant à quel point je peux être fan de CSI (la première de la franchise) et ne pas du tout accrocher à ses spin-Off, CSI: Cyber ne fera pas exception. 2ans après la fin de CSI: NY, et alors que la série mère n’a pas encore été renouvelée pour une saison 16, CBS diffuse ce nouveau dérivé basé sur les crimes touchant le monde virtuel et réel.

Alors que la web-pornographie, le détournement de données importantes, le piratage informatique, et autres font la une de nos journaux, les show-runners de CSI: Cyber ont décidé de s’intéresser à l’enlèvement d’un enfant dans sa chambre. Enlèvement et surtout vente aux enchères de bébé via bébé-cam.  Un peu mou pour un premier épisode. Aucuns moments de stress ou de « vont ils trouver le bébé vivant? ». Les show-runners de Law&Order: SVU auraient mieux traité l’histoire (ceci dit c’est un peu leur fond de commerce depuis 15ans).

CSI: Cyber c’est aussi un synopsis qui est cousu de fil blanc: une équipe de hacker, un flic un peu sexy/les gros bras, des hackers, dont un qui est là juste pour éviter la prison (on voit les show-runners fans de Profiler et de Criminel Minds). Et une super flic un peu geek sur les bords, qui boit des gros gros gros soda (clin d’oeil à NCIS), et vous savez quoi?? On apprends à la fin de l’épisode que cette super flic a même le droit à son ennemi, sa bête noire (perso à elle) qui lui a pourri sa carrière et sa vie (Merci encore Profiler et The Mentalist). Cherchez pas, à la fin de la saison, son vilain Hacker va revenir, mais elle ne va pas l’attraper, Non non, pas encore! Sauf si vraiment les audiences sont mauvaises et que la série n’est pas renouvelée.

Pour le reste, leurs locaux sont remplis de super gadget et écrans géants. Les fans d’autopsie passez votre chemin, ici tout est en 3D et virtuel. Les effets spéciaux et montages essaient de combler les trous laissés par le jeu non crédible des acteurs, des explications sans intérêts et des méchants sans saveurs. Même les plans de Washington sont vus et revus.  Et je parle pas du caca nerveux de Patricia Arquette pour récupérer l’affaire. C’est intéressant dis donc cette histoire!. AH et j’ai oublié les clichés sur les geeks: le soda, les gros plans sur le radio-réveil genre « hey t’as vu je suis une geek je bosse à 2h38 du mat », la petite blague comme il faut « allez rentrez chez vous, dans la cave de vos parents – Hahahahah! « . hey ouais mon gars!! 

Mon conseil, passez votre chemin.

Si vous souhaitez des histoires de flics diffusées sur TF1: je vous conseille le plutôt pas mal The Blacklist (je suis très fan en réalité).
Une histoire avec une agent spéciale du FBI blonde qui bosse avec un hacker, un flic sexy/les gros bras et qui a un vilain ennemi: je vous conseille Profiler.
Une histoire de cyber police: le plutôt pas mal Intraçable (les sensibles des bébés chats ne cherchez pas à regarder ce film).
Une série qui fait des super plans de Washington D.C.: House of Cards (et pas que pour ses plans de D.C.)
Une série avec enlèvement de bébé dans son berceau: je vous conseille un ou deux des épisodes de CSI (Les experts las vegas – celui où l’on retrouve l’enfant sur un parcours de golf est très dur.)
Une série avec juste Peter Macnicol: plus besoin de vous conseiller Ally Mc Beal.
Une série avec des super gadgets pas du tout crédible: NCIS Los Angeles (et aussi les experts!)

Bref, laissez tomber CSI: Cyber et renouvelez CSI pour une 16ème saison !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s