Peplum – la série m6

Intriguée et amusée par les publicités de m6, mardi 24 février, et comme 3,6 millions de téléspectateurs, j’ai regardé les 3 épisodes de PEPLVM. L’histoire d’un ancien esclave aujourd’hui conseiller du tyrannique empereur Maximus, qui doit gérer ses histoires de famille et les idées de l’incompétent et capricieux empereur.

L’idée de base est intéressante, et il faut aussi reconnaitre que m6 sait diffuser des programmes courts et drôles de très grande qualité. J’ai souris parfois, je suis restée interloquée souvent. La production en fait trop et elle n’a pas su produire une série simple et sans prétention. Trop de décors, trop de monde, trop de personnage dès le début.

Un format trop long qui oblige un remplissage souvent hasardeux. Pourquoi avoir opté pour des épisodes de 20minutes? Parce que pour une série comique, il faut au moins 15minutes de blagues. Du coup j’ai eu la sensation d’un besoin de combler le temps qu’il reste. Dès le début j’ai eu la désagréable impression de « M6 a mis tous les passages drôles dans ses pubs », laissant dès le début une crainte d’ennui pour la suite.

La famille de Bravus est parfaite et offre un potentiel comique intéressant. Malheureusement pour ce premier épisode ces personnages n’ont pas été exploités pleinement. Le fils tout fraichement convertis au christianisme, la fille impertinente qui vit avec son temps, la femme de maison complètement à côté de la plaque qui a du mal à se faire aux règles de la vie à Rome (en tant que citoyen). Maximus quant à lui est intéressant quoique déjà vu. Néanmoins comme il ne s’agit pas du personnage central, lui donner une personnalité à l’opposé de celle attendue d’un empereur aurait été génant dans la lecture de la série. Il faut juste étoffer cette personnalité en le rendant plus dingue encore. En relisant mon avis sur Maximus j’espère ne pas me tromper en disant qu’il n’est pas le personnage central.

Pour moi dans cette série il y a beaucoup trop de personnage dès le début. Peplum aurait mérité un démarrage plus simple avec moins de personnage. La famille, l’empereur, le général et les esclaves auraient suffis. Pour laisser au fur et à mesure apparaitre de nouveaux personnages.

A vouloir en faire trop, l’histoire tombe à l’eau.

Néanmoins je regarderai le prochain épisode en espérant passer un bon moment. En attendant ou si vous souhaitez une caricature des péplum je vous conseille « Deux heures moins le quart avant Jesus-Christ »

Publicités

2 réflexions sur “Peplum – la série m6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s