Treize raisons – Jay Asher

Résumé Livraddict:

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...

Mon avis 

Avant de commencer, je vous mets le lien vers la vidéo du liveshow de Jess LivrAddict à ce sujet.

Ce livre je voulais le lire en Anglais, mais je l’ai trouvé au Salon de Montreuil du coup j’ai craqué.

Sauf que globalement je n’ai pas trop aimé cette lecture. Dès le début, Hanna m’a insupporté, la trouvant plus vindicative qu’autre chose. Attention je ne cautionne absolument pas les choses qu’elle a vécu. Finalement on se rend compte que les événements d’une nuit ont poussé son passage à l’acte. Ce qui arrive à ce moment là est vraiment très dur en effet.
Je n’ai pas aimé son attitude chez Courtney. Je voulais lui dire « mais tu es con, tu es sérieuse? ». Et pourtant je ne supporte pas ce ressentiment qui blâme la victime.

Finalement elle devient aussi une sorte de bourreau avec Clay, qui vit la pire nuit de sa vie. D’ailleurs sa vie ne sera plus la même après l’écoute de ces 7 cassettes. Il va écouter une à une ces cassettes en connassant la fin. Lui qui n’a rien fait finalement (comme le reconnais Hanna) mais qui avec ces cassettes se blâme tout seul!

La vie est un ensemble de chose, des petites choses qui s’accumulent les unes aux autres. Est-ce que cela justifie de blâmer l’ensemble des protagonistes? Je ne sais pas. Je m’attendais à ce qu’elle se dédie une cassette à elle même. Mais non elle ne le fais pas vraiment, sauf quand elle explique qu’elle « lâche l’affaire ». Et encore.

Le livre finie sur une note positive, quand Clay décide de « courir » après Shye pour ne pas faire la même erreur qu’avec Hanna.
J’ai ressentis le syndrome « Titanic », soit d’espérer que Hanna ne se soit pas suicidée.

La lecture se fait facilement, un niveau de language simple. La retranscription des k7 versus le ressentis de Clay facilite la lecture du roman. Si ce livre est lu par un enfant je pense qu’il nécessite un échange avec les adultes.

Cet avis est dur à écrire tellement mes sentiments sont mitigés et surtout désordonnés. Finalement la seule chose que je puisse faire c’est de vous  conseiller de lire les autres avis sur internet.

Présentation:

Nom VO: Thirteen Reasons Why
Nombre de page: 288 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s