Mrs MAC GINTY est morte – Agatha Christie

Présentation:

Titre original: Mrs McGinty’s Dead
Genre: Policier
Nombre de page: 250 pages

Résumé éditeur:

L’assassin a frappé Mrs McGinty à la tête. Avec un hachoir. Puis il a fouillé la chambre et volé les trente livres que la vieille dame cachait sous une lame de parquet. C’est écoeurant ! Comment l’illustrissime Hercule Poirot va-t-il occuper ses loisirs si les meurtres deviennent à ce point sordides ? Pas question de manger de ce pain-là. Et pourtant… Si la police avait fait fausse route dès le début ? Si les petites cellules grises de Poirot pouvaient éviter la corde à un innocent ? En ce cas, évidemment… Poire condescendrait peut-être à examiner de plus près un fait divers bien vulgaire – en apparence du moins…

Mon avis: attention il contient quelques spoilers

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ouvert un roman de Madame Agatha Christie, c’est un peu par hasard que je suis tombée sur Mrs MAC GINTY est morte.

Un meurtre, un vol, un coupable, visiblement accusé à tord, un attentat sur le petit détective, un deuxième meurtre, d’anciennes mystérieuses photos. Le roman est à la hauteur de l’auteure. Tout au long des pages, elle révèle des indices qui nous orientent vers un coupable. Sauf que la fin révèle tout autre chose, je n’aurais jamais pu me douter de l’identité de cette personne. Comme dans grand nombres de ses romans, Agatha Christie invente un passé très complexe à ses personnages. Ils ne sont pas qui ils prétendent, ils cachent beaucoup de secrets, des secrets qui les poussent à faire des choses insensées. Tous ces éléments qui perdent encore plus le lecteur et les rendent tous un peu plus coupables les uns que les autres.

Malheureusement il est des thèmes récurrents que l’on retrouve dans beaucoup de ces romans: les secrets de famille, les enfants cachés… ce n’est pas énervant, c’est juste que c’est fatiguant de s’en douter dès le début du roman. Néanmoins elle est tellement forte que la solution nous surprend et nous fait oublier ce genre de ficelle.

La multitude des personnages (vivants ou non) m’ont fait perdre un peu le fil du « qui est qui », « qui a fait quoi », les personnages n’ont rien de bien particulier, mais remplissent très bien leur rôle, de la femme de l’homme politique, au médecin du village, à la postière au courant de tout et qui offre la 1ère piste à Poirot. L’assassin condamné a quelque chose d’intéressant, il est antipathique et a tout du coupable idéal. Je n’en dirais pas plus de son opposition au coupable réel de peur de trop vous en dire. Concernant Poirot, il m’apparait enfin ses traits de caractère – ego surdimensionné – que je n’avais jamais vraiment remarqué avant, peut être du fait de mon jeune âge lors de mes premières lectures des romans de la dame du crime.
C’est la première fois que je faisais la connaissance de Ariadne Oliver, romancière détective, auto-caricature d’Agatha Christie. Elle est présente dans cette histoire pour mettre en scène une de ses oeuvres. Je n’ai pas trop apprécié ce personnage que j’ai trouvé un peu « grossier », et agaçant, néanmoins elle n’avait pas tord sur certains points et a apporté quelques informations précieuses au petit détective belge.

Ce qui est agréable encore une fois, c’est que la romancière apporte toutes les réponses (ou presque car nous ne savons pas qui a été enquêter sur l’emploi du temps des protagonistes lors de l’agression de Poirot), à la fin on ne reste pas sur notre faim.

Au final je dirais que j’ai apprécié la lecture de ce roman dont je n’avais jamais entendu parler.

Publicités

5 réflexions sur “Mrs MAC GINTY est morte – Agatha Christie

  1. J’ai lu à ce jour presque la moitié des romans d’Agatha Christie, je peux donc te dire que dans Les quatre ou Drame en trois actes, l’égo d’Hercule Poirot est encore plus surdimensionné (si, c’est possible).

    • Merci pour cette information, du coup je vais les mettre dans ma liste. Vraiment j’ai mis du temps à comprendre. Comme quoi quand on est « jeune » on lit sans trop lire entre les lignes.

  2. Tu peux remercier Sharon, c’est grâce à son article sur Agatha Christie que j’ai découvert ton blog ! Je l’ai aussi rajouté dans « Mon annuaire littéraire ». Bon weekend !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s